22/05/2006

LA FONDATION NICOLAS HULOT ET LE DEFI POUR LA TERRE

LA FONDATION NICOLAS HULOT ET LE DEFI POUR LA TERRE.

 

Suite à un mail reçu, le Culte de la Nature s’associe à la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme dans sa mobilisation pour « le Défi pour la Terre »

 

 

Voici le texte qu’ils m’ont transmis :

 

"Faisons vite, chaque geste compte !

Changement climatique, pollution, menaces sur la biodiversité… il est urgent d’agir !

La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) ont ainsi lancé en mai dernier Le Défi pour la Terre. Cette campagne de mobilisation nationale a pour objectif d’inciter chacun, individuellement et collectivement, à mettre en pratique des gestes écocitoyens au quotidien.

Cette année, le Défi pour la Terre fête son premier anniversaire avec à ce jour plus de 400 000 engagés pour la planète soit plus de 180 000 tonnes de CO2 évités ! 

Cette action collective doit s’amplifier et ne pourra se poursuivre sans la participation de tous."

 

 

Le Défi pour la Terre propose à chacun de tester son propre impact en matière d’émissions de CO2 en répondant à un questionnaire sur nos habitudes de vie.

Tout au long de ce questionnaire, selon vos réponses, une série d’engagements seront proposés dans le but de diminuer votre production de CO2.

Personne n’est obligé de relever tous les engagements. Ne relevez que ceux que vous êtes certains de pouvoir respecter.

Si vous décidez de vous engager, il y a plusieurs choses à ne pas perdre de vue :

·        Répondre aux questions en toute sincérité et honnêteté, personne ne vous jugera.

·        En acceptant un engagement, faites le en ayant bien réfléchi à la certitude de le respecter.

·        N’oubliez jamais qu’à travers ce questionnaire, c’est la perspective d’un bel Avenir pour la Planète qui se joue, et aux travers de vos engagements, c’est la consommation de CO2 qui diminue, donc l’impact sur le réchauffement climatique.

·        Il n’y a aucun petit engagement, chaque chose que vous modifierez dans votre mode de vie sera une contribution d’Avenir. Pas besoin de vous raconter l’histoire de toutes les petites gouttes d’eau qui réunie forment les Rivières et ensuite les Océans.

·        Pour le moment, nous avons encore le choix de s’engager ou non, mais sachez que si nous ne changeons rien, un jours nous seront forcés de subir des changements bien plus difficiles, voire insurmontables pour certains, dans nos vies quotidiennes. Et si pas nous, ce seront nos Enfant et leurs enfant qui vivront un Enfer, car nous n’aurons pas su nous engagez à de petits gestes simples qui ne sont même pas contraignant.

 

J’ai réalisé le test et ma première surprise fut de constater le taux relativement élevé de ma production de CO2, 5156 kg !

Comme j’ai reçu un message de félicitation, je présume que la production moyenne est encore bien plus élevée. De quoi faire réfléchir et je pense convaincre qu’il est grand temps de prendre des engagements en vue de diminuer ces émissions.

Mes engagements, ceux que je suis certain de respecter, me feront diminuer mes émissions de  392kg.

 

 

Il est donc clair qu’il n’y a pas de petits engagements, imaginez un minimum de 200kg d’émissions en moins multiplié par le nombre de ménages de tous les pays industrialisés, le résultat parle de lui-même.

Si, en plus, vous ajoutez à cela des petites actions du genre allumer vos lumières 10 minutes plus tard qu’à l’habitude, cela engendrerait directement de nouvelles perspectives d’Avenir.

 

Alors, si comme moi, vous estimez que vos Enfants, et leurs Enfants ont aussi le droit de connaître un Avenir, rejoignez les quelques 420.000 personnes déjà engagée dans le défi pour la Terre, et prenez 5 minutes de votre temps pour compléter  le questionnaire et prendre vous aussi des engagements rationnels pour réduire vos émissions de CO2.

Pour ne jamais oublier vos engagements, copiez les et consultez les souvent, et régulièrement, remettez les en question, et voyez votre situation du moment, peut être que vous pourrez en prendre de nouveaux.

La recherche évolue bien dans le domaine des nouvelles énergies propres, facilitons leur la tâche en amorçant une baisse des émissions de gaz.

10:05 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.